Update COVID-19 : La terrasse des Cuves de Fauve est bien ouverte tout l'été ! Pensez à réserver !

Ils parlent de nous | Fauve dans la presse !


« Le nouveau temple de la bière artisanale et pas chère du 11ème. »

Beaucoup de houblon, peu de sucre : la bière de ce bar-brasserie se déguste à toute heure à partir de 5 euros la pinte, et on peut même y manger !

Le nom est tout simplement la description de ce qu’on trouve ici : les cuves de brassage, de fermentation et de stockage de la brasserie artisanale Fauve. Mais c’est aussi un bar-brasserie dans une grande salle ouverte sur une belle terrasse d’angle avec une déco néo-industrielle, contrastant avec le graphisme ultra coloré des étiquettes des bouteilles maison. Mais parlons de leurs bières : une joyeuse découverte et une belle réussite. Après des expériences en Ecosse, Cyprien, un des deux associés (avec Antoine), brasse sur place ces jolies binouzes, qui savent être simples ou plus complexes, avec beaucoup de houblon, mais peu sucrées, ne tombant pas dans la surenchère de saveurs, ni de prix.

Les attention aux clients ne manquent pas
Elles occupent 6 des 14 « becs » du bar. On a particulièrement apprécié la Bon Esprit, une pils basique mais goûteuse à 5 € la pinte à toute heure, et la Première Fois, une pale ale américaine aérienne et addictive. Les attentions au client ne manquent pas : une bière pression sans alcool et une sans gluten à la carte en permanence, le format galopin (12,5 cl), qui permet de déguster des bières fortes en petite quantité, et la vente à emporter des bières Fauve. Sinon, pour manger, on sert ici de bons petits plats à partager ou non, et des assiettes comme les frites maison, succulentes, ou les œufs mayo, pas mal non plus. De quoi donner une soif de Fauve !

Lire l'article de Télérama

 

  


« 
La carte nous fait tourner la tête ! »

Ici les bières sont brassées sur place !

Pour qui ? La petite bande de copains en quête d’un spot où bien picoler et bien manger
Boire quoi ? Les bières de la maison, pardi !

Rue de Charonne, cap sur ce bar à terrasse, premier bébé des deux potes Cyprien Maisonnier et Antoine Robic. Un lieu hybride sur 200 m2, à la fois microbrasserie, bar et bistrot. Plafond en béton, briques, pierres grattées aux murs, néons et végétal… La déco, pop indus', envoie ! Et derrière le bar, on retrouve les stars : les gros fûts en inox car oui, la binouze est brassée ici !

Les serveurs, iPad greffé à la main, sont efficaces et jamais avares en conseils houblonnés. À la carte, 16 bières pression dont, ce soir-là, seulement trois de la maison (allez, on est indulgent, c’est la première semaine d’ouverture). La Bon Esprit, une pils allemande très légère aux notes de fruits blancs, est rafraîchissante. Pour les invétérés d’amertume, foncez goûter la Coup d’éclat, une IPA dont les saveurs de fruits tropicaux explosent en bouche. Pas de doute, elle nous éclate. La Force majeure, une Imperial Stout pimpée avec de la framboise, s’équilibre parfaitement entre acidité et amertume. On dit oui !

Le chef concocte une quinzaine d’assiettes gourmandes, qui varient selon la saison. Tartare de daurade, crème d’avocat, yuzu et pistache, comté 21 mois des potes fromagers Taka et Vermo (avec un Granola sucré dessus, une dinguerie), coques à la bière, magret de canard entier à partager… La carte nous fait tourner la tête ! Le midi, formule déj' à 16 € et menu à 20 €, tandis que le dimanche, c’est gros brunch entre potes (7-14 €) !

Lire l'article de Time Out

 

  

fauve craft biere les cuves de fauve article presse barmag
« Une brasserie qui a la pêche et du goût » 

Le concept novateur des Cuves de Fauve laisse supposer des recettes de bières maison qui dépotent. Leur slogan est simple : Du goût, des couleurs et du fun ! « On veut être considéré comme des brasseurs originaux. » annoncent ses deux fondateurs, Antoine Robic et Cyprien Maisonnier. « Nous réalisons fréquemment des bières houblonnées de style anglo-saxon (Pale Ale, IPA), mais l’une de nos spécificités repose sur le travail avec des fruits comme notre Imperial Stout à la framboise qui contient 100 grammes de fruits au litre et notre NEIPA composée d’un original combo de mangue et d’abricot. Les étiquettes multicolores de nos bouteilles sont dessinées par différents artistes, et les noms de nos bières sont loin d’être de mauvais jeux de mots. Notre première bière, “Première fois”, une American Pale Ale, est un clin d’œil à ceux qui découvrent la bière artisanale », précise Antoine, fier d’annoncer plusieurs récompenses pour cette cuvée à de prestigieux concours. Fauve n’ayant pas la place d’installer une ligne d’embouteillage au sein du bistrot, les bières bouteilles sont actuellement réalisées chez des copains brasseurs comme la Brasserie Effet Papillon du côté de Bordeaux : un gage de qualité !

Lire l'article de Barmag

 

  

fauve craft biere les cuves de fauve business marches artile presse
« Fauve Craft Bière veut élargir le marché de la craft beer, sans transiger sur le goût »

Avec un bar parisien et six références propres, la start-up Fauve Craft Bière veut élargir le marché de la craft beer, sans transiger sur le goût.

C’est en plein Mondial de la Bière que les Cuves de Fauve ont ouvert leurs portes, le 16 mai à Paris. «Les habitants du quartier sont spontanément entrés», rappelle Cyprien Maisonnier, qui a dû, avec son associé Antoine Robic, mener de front le salon et l’exploitation de ce grand bar-restaurant de 80 couverts, et autant en terrasse, situé 64 rue de Charonne à Paris (11ème arrondissement). Pas de quoi déstabiliser les deux entrepreneurs, qui ont fait une entrée remarquée sur le marché de la bière artisanale avec leur gamme « qui va te faire voir la vie en couleurs », aux bouteilles confiées à des illustrateurs.

Fauve Craft Bière va en effet danser sur deux pieds, avec six références de bières. «Nous avons une vraie passion pour le produit. La bière est un produit universel, qui doit rester accessible. Nous avons souhaité pouvoir élargir l’offre craft au grand public», explique Antoine Robic. Après une classe préparatoire, où il a rencontré son futur associé, il a enchainé avec des études de commerce et des opérations en fusions-acquisitions durant six ans à Londres, une ville où il a découvert la bière artisanale. Cyprien Maisonnier, issu de l’Ecole Normale Supérieure, en biologie moléculaire, a travaillé dans le transport avant de devenir brasseur.

Lire l'article de Business & Marchés

 

  
fauve craft biere les cuves de fauve article presse do it in paris
« Le meilleur brunch anti-hangover de Charonne ! »

Le dimanche, chez Les Cuves de Fauve, on soigne le mal par le mal. Vous nous voyez venir ? Rien de tel qu’un brunch dans cette nouvelle micro-brasserie stylée installée rue de Charonne pour se remettre efficacement des émotions de la veille.

Calqué sur le modèle des brewpubs qui cartonnent outre-Manche, ce nouveau temple de la mousse réunit en une seule et même adresse une unité de production, un bar et un bistrot d’auteur dans une atmosphère archi branchée, qui n’a rien à voir avec les pubs “cracra” que l’on connaissait jusqu’ici : décor industriel léché, tables sur-mesure, néons, cuves en inox apparentes flanquées de graff’ colorés qui servent au brassage de Fauve Craft Bière, la marque maison.

Fraîchement reconvertis dans le métier, Cyprien Maisonnier et Antoine Robic, se sont donnés pour mission de partager leur passion au plus grand nombre et de faire évoluer les mentalités sur le sujet, car pour eux, la bière artisanale a toute sa place à table. Démonstration.

Méga bonus, la terrasse d’angle à squatter au moindre petit rayon de soleil pour s’aérer l’esprit et la salle privatisable végétalisée baptisée le Fauve Garden, réservée aux groupes qui veulent faire bande à part, no offense !

Lire l'article de Do it in Paris

 

  

fauve-craft-biere-les-cuves-de-fauve-article-presse-sortir-a-paris
« Un lieu où l'ont boit et l'on mange bien !
 »

Les Cuves de Fauve, c'est à la fois une micro-brasserie (regardez les belles et imposantes cuves de brassage, derrière le comptoir) et à la fois un bar à bières, inspiré des brewpubs anglo-saxons. Directement du producteur au consommateur quoi ! 

200m2, une déco industrielle rehaussée de couleurs pop, une belle terrasse ensoleillée de 60 places et une petite salle, le Fauve Garden, pour plus d'intimité... Voilà où vous mettez les pieds en arrivant aux Cuves de Fauve. 

A la carte des bières, 16 pressions fraîchement brassées sur place, des références permanentes, des bières éphémères et des collaborations inédites. Et parfois, seulement 15 bières car une des tireuses peut être dédiée au cidre !

Quant au soir, parmi les plats à grignoter à partager on a le choix entre des charcuteries et des fromages hyper bien sourcés, carottes rôties au miso servies avec une crème d’avocat au wasabi, de la saucisse de Toulouse grillée avec sa sauce à la moutarde de Meaux, de la patate douce confite très fondante, les immanquables frites maison avec leur mayo relevée à la bière, les crevettes au sésame, les acras et les nuggets de poulet marinés à la bière. Eh oui, ici la bière est partout, même dans l'assiette.

Le dimanche, les Cuves de Fauve se mettent à l'heure du brunch avec une formule comportant des classiques autour des oeufs (coque, brouillés, au plat, bénédicte), des pancakes du café par la Brûlerie de Belleville. 

Bref, un lieu où l'on boit et l'on mange bien !  

Lire l'article de Sortir à Paris

 

  

fauve craft biere les cuves de fauve article presse le bonbon
« La plus parisienne des bières se trouverait dans le 11e
 »

La bière « La Petite Charonne » est née d’une délicieuse collaboration de quartier engagée. 100 % parisienne, elle reçoit le prix de « bière ultra-locale », décerné par les trophées de l’agriculture urbaine. On adore l’idée, alors on décide de vous en parler.

La start-up Merci à Raymond qui végétalise Paris à l’aide de ses mains vertes créatives, s’est associée à la mairie de Paris ainsi qu'à la micro-brasserie les Cuves de Fauve pour mettre en place ce beau projet de quartier.

Avec un pan de mur entier octroyé par la Mairie de Paris, les équipes de Fauve et Merci Raymond se sont attelés à la récolte du houblon (qui culminait à plus de 5 mètres de haut). Au total, près de 3kg de houblons ont été cueillis pour la Petite Charonne, qui a par la suite été brassée au 64, rue de Charonne. Après trois semaines de fermentation, la voilà  qui coulait déjà à flot...

La première fournée de 500 litres (quand même), vendue uniquement à la pression s’est écoulée en deux trois soirées à peine. Un succès sans conteste qui témoigne de l’influence du « circuit-court », qui peu à peu s’installe dans nos habitudes, et nos modes de vie… Bref, pour boire de bonnes bières locales et responsables, dans un bar spécialisé branché mais pas guindé : vous savez où aller...

Lire l'article du Bonbon

 

  

fauve craft biere les cuves de fauve a nous paris article presse
« Débriefer à la cool aux Cuves de Fauve 
»

Cuves de Fauve est la nouvelle brasserie – de bières – de la rue de Charonne qui ne laisse personne indifférent. Avec sa spacieuse terrasse d’angle, elle attire irrésistiblement les titis parigots à la recherche de spots cools sur le bitume parisien. Et encore, c’était sans compter sur un concept bien ficelé offrant un choix dantesque de bières fraîchement brassées, destinées aussi bien aux amateurs de mousses artisanales qu’aux néophytes. Il faut avouer également que l’on aime que la carte de grignotages s’adresse à une clientèle qui a du goût : moules au chorizo, gambas panées et leur sauce relevée ou encore vieux gouda de chez Taka & Vermo sont à se pâmer.

Lire l'article de À nous Paris

 

  

fauve craft biere les cuves de fauve a nous paris article de presse
« La craft bière made in Paris 
»

Au commencement, Fauve c’est une craft bière parisienne. Désormais, c’est aussi un bar à bière qui a vu les choses en grand : Les Cuves de Fauve dans le quartier de Charonne. À la clé : mixe entre une micro brasserie et un bar à bière où les cuves sont au cœur de l’espace. Un spot de 200m2 avec une déco indus, une belle terrasse ainsi qu’une charmante petite salle végétalisée qui donne sur les cuisines. Car oui, aux Cuves de Fauve, certes il y a un large choix de bière, mais aussi une carte de tapas à ne surtout pas délaisser. Côté binouze donc : 16 bières pression (des permanentes, des éphémères et des collab). Les amateurs d’amertume seront ravis avec de la Double IPA Ipanema qui nous vient des US ou encore la Coup d’Éclat, West Coast IPA brassée par Fauve.

Côté resto, on a fondu devant les carottes rôties, miso et crème d’avocat au wasabi et bu jusqu’à la dernière goutte les coques à la bière. Un régal. Les nuggets de poulet avec dip de sauce tomate passent aussi très bien avec une IPA un peu amère. Enfin, avec la force Majeure, Imperial Stout Framboise, on recommande l’assiette de churros sauce chocolat noisette pour un mélange au poil. Côté prix, on est sur une gamme assez varié, les pintes allant de 5 à 12,50€ et les assiettes entre 3,5 et 18€, le tout dans une atmosphère chaleureuse et conviviale.

Lire l'article de À nous Paris

 

  

 

Fermer (esc)

Pour être mis au courant des dernières nouveautés de Fauve !

Souscris à notre newsletter !

Tu es majeur ?

En cliquant "Je suis majeur !", tu confirmes que tu es en âge de consommer de l'alcool, et donc les délicieuses bières Fauve.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique